Extrait de bulletin judiciaire à Lorient

Le casier judiciaire a été utilisé en France vers les années 1848. Depuis sa création jusqu’à maintenant, il sert à sauvegarder une trace des délits commis par les criminels via des fiches. Découvrez dans ce mini-guide les détails importants sur l’extrait de casier judiciaire à Lorient.

extrait casier judiciaire lorient

 

Comment obtenir un extrait de casier judiciaire depuis Lorient ?

Pour obtenir un extrait de casier judiciaire depuis Lorient, il faut généralement se référer au Casier judiciaire de Nantes. Il existe tout de même des exceptions en fonction de son lieu de naissance :

Un individu né dans un département d’outre-mer ou en Métropole peut envoyer une demande par courriel. Il est également possible d’aller directement à Nantes à l’adresse : Casier judiciaire national, Rue de Landreau, 107, 44300 Nantes. Il ne faut pas oublier d’apporter sa carte d’identité. À noter que cette manœuvre est aussi appropriée si l’intéressé a vu le jour à Saint-Barthélémy, à Saint-Pierre-et-Miquelon ou à Saint-Martin.

Une personne née en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie ou à Wallis-et-Futuna a l’obligation de se référer au greffe. Le tribunal concerné dépend du lieu de naissance. Pour le premier cas, il faut s’adresser au tribunal de première instance de Papeete ; Nouméa pour le deuxième et Mata-Utu pour le troisième.

Demandez votre extrait de casier judiciaire maintenant !

Une demande adressée au Casier judiciaire national convient si le demandeur est né à l’étranger.

bulletin judiciaire en ligne lorient

Une demande en ligne : une autre alternative

L’autre alternative pour demander un extrait de casier judiciaire consiste à faire une demande en ligne. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site du Ministère de la Justice (https://www.cjn.justice.gouv.fr/). Une fois sur la plateforme, il importe de choisir son lieu de naissance parmi les différentes options proposées.

Ensuite, il faut remplir le formulaire présenté sur la page. Bien sûr, il est capital d‘utiliser des renseignements authentiques pour éviter le refus. Dans la liste des informations à fournir, on peut citer : le nom de famille de la personne, son prénom, son département…

Rappel sur le casier judiciaire

Pour commencer, un petit rappel sur le casier judiciaire s’impose. Celui-ci se compose de 3 bulletins : nº 1, nº 2 et nº 3. Le premier contient la liste de toutes les sentences prononcées contre une personne. Il peut être demandé par un juge ou par un procureur de la République.

Le deuxième, quant à lui, peut être sollicité par les employeurs, l’autorité militaire, le préfet et autre administration de ce genre. À l’inverse du nº 1, ce bulletin ne comprend pas l’intégralité des fiches.

En ce qui concerne le troisième, tout le monde peut le demander. Il conserve seulement les condamnations les plus graves.

Les informations sont-elles exactes ?